Canal de Suez: un consortium international va construire un terminal portuaire dédié à l'automobile

Portuaire
Typography

Un consortium réunissant le Français Bolloré et les Japonais Toyota Tsusho et Nippon Yusen Kabushiki Kaisha va construire et gérer un terminal portuaire dédié à l'automobile à Port-Saïd, à l'entrée du canal de Suez, a annoncé mardi Bolloré Ports.

 

La convention de concession pour la construction, l'équipement et la gestion de ce terminal roulier a été signée le 19 décembre entre ce consortium et l'Autorité générale de la zone économique du canal de Suez.

Le projet représente un investissement de 150 millions de dollars "sur la durée pour l'acquisition et l'aménagement des infrastructures", selon le consortium qui table sur la création de 400 emplois directs et de 1.000 emplois indirects.

"Ce terminal offrira des services dédiés à l'industrie automobile notamment en matière d'importation, d'exportation et de réexpédition de véhicules vers les marchés et ports des pays voisins", ajoute Bolloré Ports.

Il comprendra un quai de 600 mètres un parc de stockage de 21 hectares et pourra, à l'issue des travaux en 2021, "assurer la manutention de 800.000 véhicules par an".

 

 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir