Organisation d’un atelier pour le renforcement des capacités dans le domaine de l’hydrographie et des aides à la navigation maritime en Afrique

Sécurité Maritime
Typography

Monsieur Abdelkader AMARA, Ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, a présidé aujourd’hui la séance d’ouverture de l’atelier pour le renforcement des capacités dans le domaine de l’hydrographie et des aides à la navigation maritime en Afrique. Organisé en partenariat avec la Marine Royale, l’Académie Mondiale de l’Association Internationale de Signalisation Maritime (AISM), l’Organisation Hydrographique Internationale (OHI) et l’Organisation Maritime Internationale (OMI), avec la contribution du Service Hydrographique et Océanographique (SHOM) Français, cet événement est placé sous le thème de l’Analyse des risques dans le domaine de l’hydrographie et des aides à la navigation maritime.

Sous la bannière des Nations Unies « Unis dans l’action », ledit atelier est étalé sur quatre jours et constituera un moment important d’échange, de discussion et de partage des expériences et des méthodes pour le renforcement des compétences au sein de la communauté maritime africaine qui ambitionne de mettre en place un dispositif de signalisation maritime et d’hydrographie harmonisé et efficace dans la région. L’occasion étant de promouvoir l’utilisation des outils informatiques nouvellement développés pour la gestion des risques en tenant compte des spécificités de la région en matière des moyens de planification, de gestion, de financement et de mise en œuvre des mesures identifiées pour l’atténuation des risques.

Une centaine de participants ont pris part à cet atelier, dont une quarantaine de responsables gestionnaires dans le domaine de l’aide à la navigation maritime et de l’hydrographie, venant de vingt pays de l’Afrique de l’Est et l’Afrique de l’Ouest (Cameroun, Nigéria, Bénin, Congo, Côte d'Ivoire, Guinée, Sénégal, Togo, Angola, République Démocratique du Congo, Guinée Equatoriale, Gabon, Gambie, Ghana, Libéria, Sierra Leone, Madagascar, Comores, Papouasie Nouvelle Guinée et Somalie). Le Maroc est représenté par la Division Hydrographique, Océanographique et Cartographique de la Marine Royale, la Direction de la Marine Marchande, la Direction des Ports et du Domaine Public Maritime, les autorités portuaires et les représentants des organismes privés spécialistes en la matière.

Cet atelier a pour objectifs de :

  • Réunir des gestionnaires, pour qu’ils puissent être force de proposition auprès des décideurs;
  • Recueillir les attentes des États côtiers (points de blocage, points d’engagements, organisation à mettre en place);
  • Améliorer la prise de conscience des problèmes en hydrographie et en gestion des aides à la navigation, ainsi que des gains potentiels pour les autorités maritimes, dans un contexte de croissance de l’économie bleue;
  • Renforcer l’analyse des risques, les spécifications des levés hydrographiques et la gestion des aides maritimes à la navigation;
  • Soutenir et encourager l’émergence de schémas hydrographiques nationaux et de plans nationaux de développement et d’entretien des aides à la navigation.
  • Faire intervenir les participants en tant qu’acteurs et qu’ils puissent tirer parti des avantages de ces outils.

Pour assurer une navigation maritime sûre et durable au large de ses côtes, le Maroc, en tant qu’Etat côtier, poursuit ses engagements et ses efforts en vue de fournir un service d’aide à la navigation au niveau de fiabilité requis par les standards internationaux, grâce aux différents équipements mis en place le long de ses côtes et au sein de ses ports.

Etant convaincu du rôle de la compétence humaine dans le développement de la sécurité de la navigation maritime, le Maroc accueille cet atelier de renforcement des capacités dans le domaine de l’hydrographie et des aides à la navigation et ce, dans la continuité des efforts du Royaume pour la promotion de la coopération Sud-Sud et tout particulièrement le renforcement de la collaboration entre les pays du continent africain.

You might like also

La police judiciaire de Nador et de Mohammedia ont procédé  a la destruction d’un réseau criminel "Al-Shaqour" spécialisé dans la fabrication clandestine de zodiacs destinés au trafic de migrants.
Dans une opération conjointe de sécurité, la police judiciaire des villes de Nador et de Mohammedia la semaine dernière, ont arrêté neuf personnes soupçonnées d'être liées à un réseau criminel actif dans la fabrication clandestine de zodiacs utilisés par des organisations spécialisées dans le trafic de migrants clandestine par voie …
6 Days ago
El Pais: L'Espagne réussit à réduire de plus de moitié l'immigration irrégulière, grâce à la coopération avec le Maroc
L'Espagne a réussi à réduire de plus de moitié les flux de migrants clandestins qui sont arrivés sur ses côtes en 2019, grâce à la coopération avec le Maroc, souligne, vendredi, le journal espagnol El Pais. …
9 Days ago
تكوين لفائدة 100 بحار حول مبادئ السلامة البحرية
يستفيد 100 بحار من دورة تكوينية بمعهد التكنولوجيا للصيد البحري بالعرائش من دورة تكوينية حول مبادئ السلامة البحرية وكيفية التعامل مع الحوادث. …
9 Days ago
Pas d'image disponible
Le Forum FAR-MAROC vient de dévoiler en exclusivité les premières images de l'exercice de sauvetage maritime Tamaris 2019, qui s'est déroulé du 21 au 24 octobre 2019 sur les côtes de la commune de Dar Bouazza à Casablanca. …
13 Days ago
Recevez notre newsletter