Rabbah en VRP du maritime et portuaire

Edito
Typography

Voila un Ministre qui mouille sa chemise pour le maritime et le portuaire, même si la tâche n’est pas facile, voir même relève du miracle.

 

Ainsi, le Ministre VRP du Maritime a entrepris de nombreuses initiatives pour redresser la barre du pavillon national, (I) la nomination pour la première fois de l’histoire d’un conseiller maritime au sein de son cabinet, (II) une tentative même infructueuse de sauver COMARIT, (III) le lancement d’une étude stratégique pour le développement du secteur du transport maritime, (IV) le lancement d’un AMI pour le transport à passagers, (V) un soutien actif à la dernière compagnie nationale IMTC, (VI) la nomination de nouveaux responsables à la tête de la DMM et l’ISEM.

Aujourd’hui, il est évident que toutes ces actions après deux ans et demie de mandat du gouvernement ont connu divers fortunes. Néanmoins, il faut le reconnaitre, le Ministre PJDiste ne perd pas espoir de relancer le secteur.

La preuve on a été donnée encore une fois durant le Med Ports ou le Ministre a invité tous les acteurs publics et privés à la promotion et l’attraction des investissements dans le secteur maritime et portuaire.

Dans un secteur aussi malade que le notre, l’engagement des responsables est un atout majeur, mais il faut le reconnaitre également, un engagement sans résultats concrets sur le terrain, risque de vider l’action de sa substance.    

Recevez notre newsletter
Pas de connexion Internet