Pêche: Innovation et compétitivité au cœur de la stratégie des opérateurs de Souss-Massa

Pêche
Typography

Développer et mettre sur le marché de nouveaux produits et services à forte valeur ajoutée sur la base d’une pêche responsable et durable, tel est le défi que s’emploient à relever les opérateurs du secteur de la pêche de Souss-Massa dans le cadre de leur pôle de compétitivité «Haliopôle».

 

Cette association, véritable interface entre le monde de la pêche et l’univers scientifique, vient de faire le point sur son bilan, et décliner sa vision et ses ambitions à l’heure où la capitale du Souss est en phase de déployer plusieurs projets d’envergure pour promouvoir l’économie de la mer, dont un pôle naval et une cité de l’innovation au cœur de l’Université Ibn Zohr.

«La stratégie générale du pôle est basée sur le principe de la synergie, l’optimisation des moyens et la mutualisation des actions  de manière à construire une vision et des démarches concertées» en se basant sur la recherche, le développement et l’innovation, a souligné son président Mohamed Bouayad.

Cette dynamique est entrain de gagner en force au regard du nombre d’entreprises adhérentes qui ont passé de 10 opérateurs au départ à 62 aujourd’hui, a-t-il indiqué devant les membres du conseil d’administration.

Issu du Plan émergence qui vise à développer les principaux métiers mondiaux du Maroc, Haliopôle fédère des entreprises et des instituts de recherche et de formation pour faciliter l'émergence des projets collaboratifs sur toutes les innovations qui visent la valorisation des produits aquatiques.

Grâce à son centre de valorisation, fruit d’un partenariat avec l’Institut national de recherche halieutique (INRH),  cette association a réussi à mettre sur le marché une série de produits à forte valeur ajoutée, dont des compléments alimentaires, des plats cuisinés ou des produits pour les industries cosmétique et pharmaceutique.

Il y a lieu de citer, entre autres, le collagène marin, le fish shawarma, le pâté de sardine, la saucisse de sardine, l’oméga 3 outre la farine et l’huile de poissons.

«Notre ambition aujourd’hui et celle du plan Halieutis, est de faire de notre région une plate-forme nationale et internationale pour la valorisation des produits de la mer et ce,  grâce à deux pôles : Pôle port de pêche et Pôle Haliopolis », a indiqué le Wali de la région, Zineb El Adaoui devant les membres du conseil d’administration de ce cluster.

Tout en se félicitant de l’évolution qu’a connue l’association comme étant «l’une des intelligences économiques sectorielles » de la région, elle a rappelé que le Souss-Massa, à l’image de l’économie nationale, est exposée actuellement à une concurrence internationale de plus en plus féroce.

Pour ses initiateurs tout comme les autorités de la région, Agadir Haliopôle peut servir de moteur de croissance pour accompagner les entreprises de la région dans leur développement à l’international, notamment en Afrique, en mettant en valeur le savoir-faire et les compétences locales.

Avec 20.000 postes d’emploi et un chiffre d’affaire d’environ 5 milliards de dirhams, le secteur de la pêche constitue en effet un pilier majeur de l’économie régionale. 

D’après les chiffres officiels, le Souss-Massa contribue à hauteur de 34 pc du PIB national en matière de pêche,  et environ  50 pc des exportations nationales de conserves de poisson et 33 pc de la semi-conserve.

Le port d’Agadir est le premier du Royaume en termes des valeurs débarquées, l’un des plus complets en termes de la diversité des activités et l’un des plus rentables sur le plan économique.

Les unités de transformation des produits de la mer dans cette région sont considérées comme l’un des fleurons du tissu industriel, leurs produits étant très prisés par les consommateurs du monde entier.

Agadir haliopole est un réseau qui fédère quatre types d’acteurs regroupés au sein de quatre collèges d’adhérents: entreprises, recherche et formation, établissements publics et institutionnels, et associations et fédérations professionnelles.

You might like also

Entretiens maroco-chinois pour renforcer la coopération dans les domaines de l'agriculture et de la pêche maritime
Le ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, s'est entretenu, mercredi à Rabat, avec le vice-ministre chinois de l'Agriculture et des Affaires rurales, Zhang Taolin, des moyens de renforcer la coopération dans les domaines de l'agriculture et de la pêche …
3 Days ago
Quotas de pêche 2020 de l'UE: réductions et mesures de sélectivité pour le cabillaud
Les ministres de la Pêche de l'Union européenne se sont mis d'accord mercredi matin sur les quotas de pêche 2020 pour l'Atlantique et la mer du Nord au terme d'une longue nuit de discussions, qui ont surtout porté sur la protection des stocks de cabillaud en mer Celtique. …
21 Days ago
Le plan Halieutis affiche des indicateurs à la hauteur des attentes
Le plan Halieutis pour le développement du secteur de la pêche maritime fait partie des plans les plus performants en ce sens qu'il affiche des résultats et des indicateurs à la hauteur des attentes, a indiqué lundi à Rabat le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, …
61 Days ago
Première édition du forum des entreprises aquacoles à Dakhla : « Les entreprises aquacoles en conclave à Dakhla »
Sous la présidence de Monsieur Aziz Akhannouch, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture (ANDA), organise, le 13 novembre 2019, à Dakhla, le premier Forum des entreprises aquacoles, placé sous le thème : «L’aquaculture marine, …
61 Days ago
Recevez notre newsletter