La formation professionnelle des femmes au cœur d’un mémorandum d’entente entre le secrétariat d’Etat chargé de la pêche maritime et la fondation Femmes pour l’Afrique

Pêche
Typography

Le secrétariat d’État chargé de la Pêche maritime et la Fondation Femmes pour l’Afrique (Mujeres por Africa) ont signé, mardi à Rabat, un mémorandum d’entente relatif à un partenariat de formation des femmes dans le domaine de la pêche maritime.

 

Signé par la secrétaire d’État chargée de la pêche maritime, Mbarka Bouaïda, et la présidente de la Fondation Femmes pour l’Afrique, Maria Teresa Fernández de la Vega, en présence de l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Ricardo Diez-Hochleitner, ce mémorandum a pour objectif d’asseoir une coopération entre les deux parties en matière d’encadrement et de formation des femmes dans le secteur de la pêche maritime.

Dans une déclaration à la MAP à l’issue de cette cérémonie, Mme Bouaïda a indiqué que cette coopération vise à «accompagner les femmes afin de créer des emplois et améliorer leurs conditions de vie», soulignant l’importance de ce partenariat, «au vu de l’expérience de cette Fondation internationale, mais aussi au regard des engagements personnels et institutionnels de sa présidente et de toutes les parties prenantes, qui œuvrent à rehausser les opportunités des femmes dans l’emploi», a-t-elle dit.

«C’est un grand jour pour la Fondation Femmes pour l’Afrique, car nous venons de signer un important accord de collaboration pour mettre en œuvre tout ce qui concerne la formation et l’autonomisation des femmes dans ce secteur important», a affirmé, de son côté, Maria Teresa Fernández de la Vega.

Elle a, par ailleurs, remercié la secrétaire d’État chargée de la Pêche maritime pour sa «bonne volonté», son soutien et «le bon travail» accompli, se disant «sûre que ce travail profitera, aidera et soutiendra le développement de femmes bénéficiaires».

Les programmes de formation seront assurés à bord du navire de formation Intermares, propriété du Secrétariat général espagnol de la pêche, qui devra accoster au port de Nador plusieurs semaines durant l’été 2019, précise un communiqué du secrétariat d’Etat chargé de la pêche maritime.

You might like also

Entretiens maroco-chinois pour renforcer la coopération dans les domaines de l'agriculture et de la pêche maritime
Le ministre de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Aziz Akhannouch, s'est entretenu, mercredi à Rabat, avec le vice-ministre chinois de l'Agriculture et des Affaires rurales, Zhang Taolin, des moyens de renforcer la coopération dans les domaines de l'agriculture et de la pêche …
3 Days ago
Quotas de pêche 2020 de l'UE: réductions et mesures de sélectivité pour le cabillaud
Les ministres de la Pêche de l'Union européenne se sont mis d'accord mercredi matin sur les quotas de pêche 2020 pour l'Atlantique et la mer du Nord au terme d'une longue nuit de discussions, qui ont surtout porté sur la protection des stocks de cabillaud en mer Celtique. …
21 Days ago
Le plan Halieutis affiche des indicateurs à la hauteur des attentes
Le plan Halieutis pour le développement du secteur de la pêche maritime fait partie des plans les plus performants en ce sens qu'il affiche des résultats et des indicateurs à la hauteur des attentes, a indiqué lundi à Rabat le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, …
61 Days ago
Première édition du forum des entreprises aquacoles à Dakhla : « Les entreprises aquacoles en conclave à Dakhla »
Sous la présidence de Monsieur Aziz Akhannouch, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, l’Agence Nationale pour le Développement de l’Aquaculture (ANDA), organise, le 13 novembre 2019, à Dakhla, le premier Forum des entreprises aquacoles, placé sous le thème : «L’aquaculture marine, …
61 Days ago
Recevez notre newsletter