«Opération Mare Nostrum» 207 passeurs de clandestins arrêtés

Sécurité Maritime
Typography

Depuis de son début, l'Italie a sauvé exactement 18.546 migrants et 07 passeurs d’immigrés clandestins ont été arrêtés par les éléments de la police .

Un total de 207 passeurs d’immigrés clandestins ont été arrêtés par les éléments de la police italienne depuis le déploiement, en automne dernier en Méditerranée, de la force navale et aéronautique dans le cadre de l’opération «Mare Nostrum». 

Ces arrestations ont été évoquées lors d’une réunion présidée, lundi, par le Président du conseil italien, Matteo Renzi, consacrée au premier bilan de cette opération qui a permis de «lutter contre la criminalité organisée» et «sauver des centaines de vies humaines», rapportent des médiaux locaux. 

Dans la perspective de sa présidence de l’Union européenne (2e semestre 2014), l’Italie plaide pour «une implication majeure des Nations unies et de l’Union européenne» dans la lutte contre l’immigration clandestine, ajoute-t-on de même source. 

Par ailleurs, avec le retour du beau temps, les autorités italiennes craignent «une invasion» des immigrés notamment en raison de la situation d’instabilité que connaissent certains pays de la rive sud de la Méditerranée. 

Selon des données fournies récemment par le ministre italien de l’intérieur, au cours des trois premiers mois de 2014, un total de 11 mille immigrés clandestins ont débarqué sur les côtes de la péninsule, soit 7 fois plus que leur nombre durant la même période de l’année écoulée. 

«Selon nos informations, quelque 600 mille personnes s’apprêtent à traverser la Méditerranée à partir des côtes nord-africaines» , a-t-il ajouté, faisant observer qu’avec l’amélioration des conditions météorologiques, les débarquements «seront intensifiés» notamment à partir des côtes libyennes. 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir