Participation du Maroc à la 94ème session du Comité de la Sécurité Maritime (MSC)

Sécurité Maritime
Typography

L'Organisation Maritime Internationale (OMI) a tenu à son siège, à Londres, du 17 au 21 novembre 2014, la 94ème session du Comité de la Sécurité Maritime (MSC) auquel a pris part une délégation marocaine composée des représentants de l'Ambassade du Royaume du Maroc á Londres, de l'Autorité Portuaire de Tanger Med (TMPA) et de la Direction de la Marine Marchande (DMM) relevant du Ministère de l'Equipement du Transport et de la Logistique.

 

Outre les points d'ordre du jour habituels du Comité de la Sécurité Maritime, liés aux questions se rapportant à la sécurité de la navigation maritime, à la sécurité et sûreté maritimes et à la construction et la conception des navires, le Comité a examiné les propositions d'amendements des instruments de l'Organisation Maritime Internationale OMI (Conventions, Codes, Recueil, Résolutions, Directives et Circulaires).

Parmi les points important de cet ordre du jour, le Comité de la Sécurité Maritime a examiné et adopté définitivement la proposition conjointe maroco-espagnole visant la modification du dispositif de séparation du trafic en vigueur dans le Détroit de Gibraltar, afin de tenir compte de la prochaine entrée en service du port de Tanger Med II.

Cette action anticipative du Maroc s'inscrit dans le cadre des efforts fournis par la DMM et la TMPA, en coordination avec l'Ambassade du Royaume du Maroc à Londres au titre de l'action du Maroc à l'OMI, visant la promotion de la sécurité de la navigation maritime dans le Détroit de Gibraltar et la facilitation d'approche des navires aux abords du nouveau port de Tanger Med II.

Il est à signaler que cette proposition conjointe a été présentée et défendue auparavant , en première étape , devant le Sous-comité de la Navigation, Communication , Recherche et Sauvetage(NCSR) , lors de sa 1ère session tenue du 30 juin au 4 juillet 2014 à l'OMI, qui l'a approuvée, avant de la soumettre, pour adoption définitive , au Comité de la Sécurité Maritime.

La proposition maroco-espagnole, qui a été adoptée à l'unanimité par les représentants des états membres de l'OMI, entrera en vigueur 6 (six) mois plus tard, soit le 1er juin 2015.

You might like also

Global shipping body addresses the health concerns of seafarers during the COVID-19 pandemic
The International Chamber of Shipping (ICS) has issued updated health guidance for the global shipping industry to ensure ship operators and crew can safely deal with seafarers struggling with medical conditions during the coronavirus pandemic. …
1 Days ago
Des institutions de l'ONU demandent des actions urgentes pour permettre les changements d'équipage
Les chefs des organisations maritime, du travail et de l'aviation des Nations Unies ont lancé un appel pour que des mesures urgentes soient prises afin de faciliter les changements d'équipage. Ils plaident pour que la désignation de « travailleurs-clés » soit accordée aux travailleurs maritimes et aériens, afin que ceux-ci …
3 Days ago
Pas d'image disponible
L’Autorité Portuaire de Tanger Med informe son aimable clientèle qu’en raison des mauvaises conditions météorologiques annoncées dans la zone du Détroit (houle d'Est jusqu'à 3 mètres et rafales de vents pouvant atteindre 80 km/h), le trafic maritime au départ et à destination du port Tanger Med Passagers pourrait connaître des …
4 Days ago
Protection de la biodiversité: un traité majeur sur les eaux de ballast reçoit un élan important
Un important traité international, qui contribue à prévenir la propagation d'espèces aquatiques envahissantes par les eaux de ballast des navires, couvre maintenant plus de 90% du transport maritime dans le monde, à la suite de l'extension du traité, par la Chine, à la Région administrative spéciale de Hong Kong. Les …
8 Days ago
Recevez notre newsletter