Les députés du PJD s’insurgent contre la hausse des tarifs et l’absence des navires marocains

Croisière
Typography

La crise du secteur du transport maritime national et ses conséquences sur l’opération de transit 2013, s’est invitée à la séance hebdomadaire des questions orales au gouvernement  de la chambre des représentants du lundi 10 Juin 2013.

Ainsi, Mr Aziz RABBAH Ministre de l’équipement et du transport a du faire face à des tirs amis venant du groupe parlementaire de son propre parti. Les députés PJDistes, qui ont salué l’action du gouvernement sur ce dossier, surtout le lancement d’une étude stratégique sur le secteur du transport maritime ont néanmoins avoué que dans la réalité du terrain, les compagnies maritimes étrangères se sont accaparées le business de  l’opération de transit avec l’apparition d’un marché noir des billets de la traversée dans lequel nos RME sont contraints de s’approvisionner à des montants excessifs.

Les députés de la nation ont également relevé la menace qui pèse sur le commerce extérieur du Royaume au vu de la disparition de la flotte nationale, et ont rappelé que cette situation constitue une grave atteinte à la souveraineté du Maroc sur son territoire maritime.

En réponse à ces questions, le Ministre a indiqué que son département mène plusieurs actions pour relancer le secteur du transport maritime notamment, le lancement d’une étude stratégique sur le secteur du transport maritime et la réorganisation du système de formation maritime. 

Recevez notre newsletter