Le secteur de la croisière progresse en 2013 et atteint un record "historique"

Croisière
Typography

L'industrie de la croisière reste en plein essor en Europe, où elle a contribué à hauteur de 39,4 milliards d'euros à l'économie du continent en 2013 (+4%), atteignant un record "historique", selon une étude publiée lundi.

Les dépenses directes générées par l'industrie de la croisière ont atteint 16,2 milliards d'euros en 2013, comparés à 15,5 milliards d'euros en 2012, selon ce rapport de CLIA Europe, branche européenne de l'association internationale des compagnies de croisières CLIA.

Cette étude porte sur les dépenses liées à la construction navale, l'avitaillement des navires ou encore les dépenses effectuées par les croisiéristes lors des escales.

CLIA Europe souligne pour 2013 un record "historique" de 39,4 milliards d'euros de contribution à l'économie de l'Europe.

La production économique totale du secteur enregistre une augmentation de 22% depuis 2008.

Le secteur employait 339.417 personnes en 2013 pour un montant total de rémunération de 10,5 milliards d'euros, soit 4% de plus qu'en 2012. En 2012, l'industrie de la croisière comptait 327.000 employés.

Trois facteurs majeurs contribuent grandement à la croissance annuelle de l'industrie de la croisière: la hausse des passagers en provenance d'Europe; une augmentation de passagers embarquant dans les ports européens et enfin la domination des chantiers européens dans le secteur de la construction navale mondiale, précise CLIA Europe.

6,4 millions de résidents européens ont réservé une croisière en 2013, représentant une hausse de 3,6% par rapport à 2012 et 30% des passagers de croisières à travers le monde.

L'Europe est aussi une destination majeure pour les passagers de croisières et les navires du monde entier, générant des investissements touristiques et des dépenses conséquentes.

Le nombre de passagers ayant embarqué pour leurs croisières dans des ports européens a atteint 6 millions en 2013, une hausse de 5,2% par rapport à 2012. Environ 5 millions de ces passagers étaient originaires d'Europe, et 1 million venaient d'autres pays.

La contribution économique directe à la France a augmenté de près de 1%, demeurant la cinquième plus élevée en Europe, avec 1.076 milliards d'euros. Le nombre de Français ayant réservé une croisière a augmenté de 9% avec 522.000 passagers. Le nombre de personnes ayant embarqué sur une croisière en France a augmenté de 21% et le nombre de personnes ayant visité la France de 3,9% comparé à 2012, avec plus de 2,4 millions en 2013. La France a été la cinquième destination de croisière en Europe.

De leur côté, les chantiers navals européens ont enregistré une hausse de 4,7% de leurs chiffres d'affaires.

Recevez notre newsletter