Les autorités espagnoles décrètent l’interchangeabilité avec des tarifs tirés vers le haut

Croisière
Typography

Il semblerait que les autorités espagnoles mènent le bal au niveau de l’opération de transit 2015 et cela face à un total désœuvrement des autorités marocaines.

 

Ainsi, d’une manière unilatérale et sans concertation préalable, les autorités espagnoles viennent d’appliquer aux compagnies maritimes espagnoles et marocaines opérant sur la ligne Tanger Med/Algésiras une deuxième période d’interchangeabilité des billets du 25 au 27 juillet à minuit.

Durant la période d’interchangeabilité, les compagnies maritimes sont obligées d’embarquer tous les passagers et voitures sans distinction de l’origine du billet ou de la compagnie qui l’a vendu. Le principe du premier arrivé premier servit est appliqué, cette formule permet ainsi aux passagers durant la période de pointe d’embarquer à bord de n’importe quel navire qui se présente au port, même s’il n’a pas acheté son ticket chez la même compagnie maritime.

Une troisième période d’interchangeabilité est prévue du 31 juillet et le 5 août, elle correspond généralement à la période des chassés croisés entre les aoûtiens et les juilletistes.  

Les autorités espagnoles ont fixé les tarifs d’interchangeabilité des billets de la traversée sur la ligne Tanger Med/Algesiras à 40 euros pour les adultes, 26 euros pour les enfants entre 4 ans et 12 ans, 109 euros pour une voiture soit une traversée à 270 euros pour une famille de quatre personnes avec voiture, le tarif le plus élevé depuis le début de la campagne de transit.

Les autorités espagnoles, récupèrent une part de la vente des billets durant la période d’interchangeabilité au titre des frais de gestion.

Pour le moment, nos autorités maritimes et portuaires n’ont pas encore annoncé la période ou le tarif de l’interchangeabilité du coté marocain.

Recevez notre newsletter