L’Iran saisit puis relâche un drone marin américain (Pentagone)

Marine Militaire
Typography

Un navire iranien a saisi un drone marin de l’US Navy mais l’a relâché après qu’un patrouilleur américain et un hélicoptère ont été déployés sur place, a annoncé le Pentagone mardi.

 

Le Commandement central de la 5e Flotte américaine a déclaré qu’un navire de support de la Marine du Corps des Gardiens de la révolution iraniens, le Shahid Baziar, a été aperçu remorquant le drone marin de type Saildrone Explorer long de sept mètres, tard dans la nuit du 29 au 30 août.

Equipé de capteurs, de radars et de caméras, le drone marin américain se trouvait dans les eaux internationales du Golfe et collectait des données de navigation, ainsi que des données non-spécifiées, a affirmé la 5e Flotte dans un communiqué.

Quand le navire iranien a été observé en train de remorquer le drone, les forces américaines ont déployé sur place un bateau patrouilleur qui opérait près de la zone, ainsi qu’un hélicoptère MH-60s Sea Hawk, basé au Bahreïn.

Leur déploiement a conduit le navire iranien “à déconnecter la ligne de remorquage et à quitter la zone environ quatre heures plus tard”, sans autre incident, a précisé la 5e Flotte.

Les actions de l’Iran étaient “injustifiées, et incohérentes avec le comportement d’une force maritime professionnelle”, a déclaré dans un communiqué le vice-amiral américain Brad Cooper.

Le Saildrone Explorer est doté d’une aile rigide en forme de voile, haute de cinq mètres, et comporte des panneaux solaires.

Le drone marin est ainsi propulsé sur les flots par l’énergie solaire et éolienne et peut être envoyé en mission pour une durée allant jusqu’à un an, en étant opéré à distance.

Il peut récolter un vaste éventail de données océaniques, météorologiques, et de navigation, ainsi que des renseignements stratégiques.

La 5e Flotte a souligné que le drone était la propriété du gouvernement américain mais que la technologie qu’il contenait était “disponible commercialement” et qu’il ne “conservait pas d’information sensible ou classifiée”.

Pour réagir à ce post merci de vous connecter ou s'inscrire si vous n'avez pas encore de compte.