Protection de la biodiversité: un traité majeur sur les eaux de ballast reçoit un élan important

Sécurité Maritime
Typography

Un important traité international, qui contribue à prévenir la propagation d'espèces aquatiques envahissantes par les eaux de ballast des navires, couvre maintenant plus de 90% du transport maritime dans le monde, à la suite de l'extension du traité, par la Chine, à la Région administrative spéciale de Hong Kong. Les navires battant pavillon de Hong Kong (Chine), qui est la quatrième plus importante administration au monde en termes de tonnage, devront désormais se conformer aux prescriptions de la Convention sur la gestion des eaux de ballast (Convention BWM). 

L'objectif de la Convention BWM est de protéger les écosystèmes marins en exigeant des navires qu'ils gèrent leurs eaux de ballast de manière à éliminer ou à rendre inoffensifs les organismes aquatiques nuisibles avant que ces eaux soient rejetées dans un nouveau lieu. Cela aide à prévenir la propagation d'espèces envahissantes et d'agents pathogènes potentiellement dangereux.

La Convention BWM est entrée en vigueur en 2017 et compte désormais 83 Parties, qui représentent 90,98% du tonnage brut de la flotte mondiale des navires de commerce. Ce nombre était de 81,83% avant l'extension du traité à Hong Kong (Chine). Depuis que les conditions d'entrée en vigueur du traité ont été remplies, en septembre 2016, on compte une trentaine de ratifications. De plus, le pourcentage du tonnage mondial de la flotte de navires de commerce couverts a augmenté considérablement, passant de 35,14% à 90,98%. 

Le 13 mai, la Chine a informé l'OMI de la décision du Gouvernement de la République populaire de Chine d'étendre la Convention BWM à la Région administrative spéciale de Hong Kong, avec effet à compter du 13 août 2020. 

Cliquez ici pour en savoir plus sur la Convention BWM, y compris les questions fréquemment posées et une infographie sur le respect du traité. 

You might like also

Pas d'image disponible
L’Autorité Portuaire de Tanger Med informe son aimable clientèle qu’en raison des mauvaises conditions météorologiques annoncées dans la zone du Détroit (houle d'Est jusqu'à 3 mètres et rafales de vents pouvant atteindre 80 km/h), le trafic maritime au départ et à destination du port Tanger Med Passagers pourrait connaître des …
0 Days ago
Le mauvais temps derrière un incident au terminal EST au port de Casablanca
12 Days ago
IMO issues COVID-19 guidance for personal protective equipment and for interactions between ship and shore-based personnel
Shipping is vital to the world supply chain. During the COVID-19 pandemic, it is crucial that all personnel involved are protected from infection, including those onboard ships and shore personnel who may need to temporarily go on ships or interact with seafarers. …
14 Days ago
Baleària To Be The World’s First Shipping Line With BV Certification For COVID-19 Safe Spaces
Baleària is working towards being the first shipping line in the world to obtain the Global Safe Site Covid-19 badge at the highest level (Excellence) from the international certification and inspection body Bureau Veritas, certifying that its ships and the ferry terminals that it manages implement specific procedures, cleaning plans, …
19 Days ago
Recevez notre newsletter