8 juin : Journée Mondiale de l’Océan Une journée pour le célébrer, toute l’année pour le protéger

Science
Typography

Le 8 juin 2016 est la Journée Mondiale de l’Océan.
L’occasion de revenir sur la 4e édition du Forum de la Mer qui s’est tenue début mai à
El Jadida. Conférences, débats, projections, activités pour les enfants : le Maroc n’a pas attendu cette journée mondiale pour sensibiliser sur l’importance de l’Océan dans le changement climatique. Les actions du Forum se poursuivront dans le cadre de la COP22.


L’Océan, une richesse à préserver
L’Océan recouvre les deux tiers de notre planète. Il fournit les conditions de notre vie sur Terre et joue un rôle essentiel pour limiter les impacts du changement climatique : c’est une source de protéines animales pour des milliards d’individus, il produit près de 50% de notre oxygène, il régule notre climat en absorbant une partie du CO2 que nous émettons. De sa santé dépend la nôtre !
Avec ses 3500 km de côtes concentrant 50% de la population du Royaume, le Maroc possède une immense richesse mais il porte aussi une grande responsabilité.

Le Forum de la Mer, plateforme de réflexion et d’action pour la 4e année consécutive
Dans l’axe de la stratégie nationale pour le Développement Durable, le Forum de la Mer poursuit depuis 4 ans son objectif de sensibiliser le plus grand nombre au développement durable des Mers et des littoraux. L’édition 2016, qui s’est déroulée du 4 au 8 mai à El Jadida, s’était donné pour ambition d’être un véritable pont entre la COP 21 et la COP 22 en réunissant des acteurs clés des conférences françaises et marocaines. Ainsi, du 4 au 8 mai, ce sont 60 intervenants nationaux et internationaux qui ont partagé leur expertise au travers de conférences, ateliers, projections, attirant près de 2500 visiteurs. Les étudiants, experts, associatifs, journalistes venus assister aux échanges ont alimenté des débats animés. On retiendra une sincère envie de changer les choses ensemble. Reflets de cet élan positif, deux initiatives concrètes ont vu le jour durant ce Forum. Un « Appel du Forum de la Mer à la COP 22 » a été lancé par Gilles Bœuf (Conseiller Scientifique pour les Sciences de la Vie et de la Nature, du Climat et de l’Océan auprès de Ségolène Royal)et Miloud Loukili (Professeur de Droit à la Faculté de Droit de l’Université Mohammed V de Rabat), tous deux co-présidents du Conseil Scientifique du Forum de la Mer, afind’interpeler les organisateurs de la COP 22 sur la nécessité de mettre l’Océan au cœur des négociations pour le climat. Et pour ancrer cette préoccupation dans le territoire, la proposition de création d’un Centre de la Mer à El Jadida a reçu le soutien enthousiaste et l’engagement ferme des autorités locales et des élus.
Les enfants n’étaient pas en reste : près de 3000 d’entre eux ont pu participer aux activités artistiques, ludoéducatives et sportives proposées en bord de Mer pour les sensibiliser au développement durable à travers la découverte de l’environnement marin.
Cap sur la COP
Le Forum de la Mer est l’un des premiers évènements labellisés COP 22. Fort de cette responsabilité, il continuera à œuvrer pour placer l’Océan au cœur de cette Conférence Mondiale, notamment avec la mise en place d’un “side event” dédié à la Mer co-organisé avec le Ministère de l'Environnement, partenaire naturel du Forum de la Mer, et d’autres acteurs nationaux et internationaux, notamment le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération, l’ADEREE, l’Institut Océanographique Paul Ricard, la plateforme Océan & Climat, Tara Expéditions et la Délégation à la Mer et au Littoral. En attendant la COP, le Forum poursuivra sa mission : des actions de sensibilisation (nettoyages des plages, tri sélectif), de communication, ainsi que des actions de terrain (initiation à la permaculture, sorties thématiques) sont programmées en collaboration avec l’Association Planète Citoyenne.
L’Océan : une journée pour le célébrer, toute l’année pour le protéger !

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir