Le Maroc crée une commission pour développer l'énergie des courants marins

Science
Typography

Le ministère de l'énergie du Maroc a annoncé la création d'une commission spécialisée chargée d'élaborer une feuille de route pour l'exploration de l'énergie des courants marins.

Le ministre de l'énergie, Aziz Rabbah, a annoncé la nouvelle lundi, en précisant dans un communiqué que la commission comprend des représentants du secteur de l'énergie et des mines.

La commission comprendra également des représentants de l'Agence marocaine pour l'énergie durable (MASEN), de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) et de l'Institut de recherche sur l'énergie solaire et les nouvelles énergies (IRSEN).

M. Rabbah a déclaré que la création de la commission était "nécessaire". Il a appelé au développement de projets à moyen et long terme capables de contribuer à la diversification des sources d'énergie.

Le Maroc devrait soutenir les efforts de diversification des sources d'énergie et promouvoir la recherche scientifique dans ce domaine, a-t-il ajouté.

L'annonce de la commission sur l'énergie des courants marins s'inscrit dans la vision du roi Mohammed VI, qui a déclaré dans son discours de la Marche verte le 7 novembre dernier que le développement économique des provinces du sud du Maroc devrait se concentrer sur les ressources maritimes.

"Pour compléter les grands projets mis en œuvre dans nos provinces du sud, je pense que le moment est venu d'exploiter l'énorme potentiel maritime de la région", a déclaré le monarque.

Le Roi a ajouté que de tels projets visent à faire des provinces du sud du pays une plaque tournante du commerce maritime.

Le gouvernement marocain prévoit de favoriser le développement de tous ses secteurs productifs, y compris l'énergie.

Le pays a lancé des réformes énergétiques afin de stimuler le développement et l'économie du Maroc et de se positionner comme autosuffisant en termes de production d'électricité.

Un rapport du Conseil économique, social et environnemental (CESE) du Maroc prévoit que le pays a le potentiel pour produire 96 % de son électricité en utilisant des énergies renouvelables d'ici 2050.

Aziz Rabbah a déclaré en octobre que les investissements du Maroc dans les énergies renouvelables ont dépassé 52 milliards de dirhams, soit 5,65 milliards de dollars au cours des dix dernières années.

Le ministre a déclaré que le Maroc prévoit de doubler ses investissements dans ce secteur.

"Il s'agit d'investissements importants pour la production d'électricité afin que le Maroc ne souffre d'aucun déficit et pour contrôler nos besoins afin que les coupures de courant de 2009 ne se reproduisent pas", a-t-il déclaré.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir