Le projet GloFouling de l'OMI figure dans un nouveau film sur les océans

Pêche
Typography

Le projet de partenariat Glofouling de l'OMI, qui vise à protéger les écosystèmes marins contre les effets négatifs des espèces aquatiques envahissantes, est présenté dans un nouveau film "Ocean Aware", dont la première a eu lieu le 23 novembre. Ce documentaire attire l'attention sur les défis auxquels sont confrontés les océans.

Le segment OMI, filmé sur place en Italie, explique le rôle de la navigation de plaisance par rapport à l'introduction d'espèces aquatiques envahissantes via le bio-encrassement.

Le biofouling ou encrassement biologique est l'accumulation de micro-organismes, de plantes, d'algues ou d'espèces animales sur les surfaces de la coque des bateaux. C'est une voie qui aide les espèces non indigènes à se propager d'une zone géographique à une autre, où elles peuvent devenir envahissantes et avoir de graves répercussions sur leur habitat d'adoption.

"Il y a environ 800 espèces exotiques en Méditerranée, ce qui est presque un record mondial, et cela en fait l'une des mers les plus envahies au monde", a déclaré le Dr Agnese Marchini, professeur associé à l'Université de Pavie, en Italie.

En lançant le film, lors d'un événement virtuel, le secrétaire général de l'OMI, Kitack Lim, a déclaré que le projet GloFouling de l'OMI était "un excellent exemple de la manière dont l'OMI encourage les initiatives intersectorielles et implique toutes les parties prenantes qui peuvent contribuer à la sauvegarde de nos océans". "Ocean Aware" est coproduit par l'Institut du génie, des sciences et des technologies de la mer (IMarEST) et ITN Productions Industry News. Regardez le film ici.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir