Maintenir l'élan pour la sécurité des navires de pêche

Pêche
Typography

L'OMI a organisé le premier d'une nouvelle série de webinaires régionaux visant à promouvoir l'importance de la ratification et de la mise en œuvre de l'accord du Cap sur la sécurité des navires de pêche. L'événement, destiné à la région Amérique latine et Caraïbes (23-24 novembre), a porté sur les aspects techniques, les leçons tirées de la ratification, l'identification des questions liées à la ratification et la lutte contre les activités de pêche illégale, non déclarée et non réglementée (INN). Il comprenait également des discussions en panel et des présentations d'experts.

L'objectif de cette série est de maintenir l'élan de la conférence ministérielle, qui s'est tenue à Torremolinos, en Espagne, en octobre 2019. En partageant les enseignements tirés par les États qui ont déjà ratifié l'accord, ou qui sont en train de le faire, les webinaires aideront à identifier les obstacles qui entravent les progrès vers l'acceptation générale et la mise en œuvre effective de l'accord.

Heike Deggim, directeur de la division de la sécurité maritime de l'OMI, a souligné les avantages de la ratification de l'accord : "réduction du nombre de morts, amélioration des conditions de travail, réduction de la pollution marine, protection accrue des eaux polaires, élargissement des mesures d'exécution pour lutter contre la pêche INN et réduction des risques pour les services de recherche et de sauvetage". Mme Deggim a également fait référence à la Déclaration de Torremolinos.pdf, adoptée par 126 États lors de la conférence ministérielle de 2019, et à la Déclaration de Torremolinos.pdf, en vertu de laquelle 51 États se sont maintenant engagés publiquement à prendre des mesures pour satisfaire aux critères d'entrée en vigueur de l'accord d'ici le 11 octobre 2022, date du dixième anniversaire de son adoption.

L'événement a été organisé par l'OMI, en coopération avec le gouvernement du Chili et les Pew Charitable Trusts. Vingt-huit États membres y ont participé, représentant les administrations maritimes, les gouvernements, les agences de pêche et l'industrie. Des intervenants de la FAO, de l'OIT, du Pew et de l'université polytechnique de Madrid ont également participé au webinaire et ont parlé, entre autres, des contributions de l'accord à la transparence et à la responsabilité des chaînes d'approvisionnement en produits de la mer, ainsi que de l'amélioration des conditions de vie et de travail des pêcheurs.

À la fin du webinaire, une déclaration .pdf des organisateurs et des participants a été adoptée, soulignant l'importance des activités de coopération technique de l'Organisation pour promouvoir les avantages de l'Accord et contribuer à la création et au renforcement des capacités.

La série de webinaires se poursuivra tout au long de l'année 2021. 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir