Le Pavillon Marocain, toujours bien noté par le Paris MoU

Sécurité Maritime
Typography

altLe Mémorandum d'Entente de Paris sur le Contrôle des Navires par l'Etat du Port en bref Mémorandum de Paris ou MOU (Memorandum Of Understanding), vient de publier ses nouvelles listes Noire, Grise et Blanche des pavillons dont les navires ont fait l’objet d’inspections de la part de ses pays membres.

Le classement des pavillons qui se base sur l’historique des inspections réalisées durant les trois dernières années prend en compte le nombre de détentions de navires par rapport au nombre des inspections effectuées.

Ainsi, les navires de transport maritime de marchandises et passagers sous Pavillon Marocain ont connu de 2009 à 2011 quelques 131 inspections, qui ont donné lieu à 7 détentions. Ces résultats, ont conduit à une dégradation de la qualité du pavillon national qui occupait en 2009, la 8éme position dans la liste Grise du Paris MOU avec un facteur d’excès de 0,29, contre la 10éme position avec un facteur d’excès de 0,30 dans le nouveau classement

Au niveau régional, le Maroc fait mieux que la Tunisie qui rétrograde à la 13éme (-1 place) et l’Algérie qui remonte de la 18éme position à la 15éme position de la liste Grise. Le pavillon Allemand se classe en première position de la liste blanche, suivi de celui de celui des pays nordiques (Suède, Danemark).

A propos du PARIS MoU

Le Mémorandum d'Entente de Paris sur le Contrôle des Navires par l'Etat du Port en bref Mémorandum de Paris ou MOU (Memorandum Of Understanding), est un accord signé en 1982 entre 14 nations maritimes, et regroupe actuellement 27 pays

Le but de cet accord est d'harmoniser les procédures de contrôle des navires. Les inspections consistent à vérifier que les navires sont conformes aux diverses conventions internationales en vigueur. Les résultats des inspections sont consignés dans un fichier commun.

En cas de déficiences, suivant leur nombre et leur gravité, les inspecteurs peuvent ordonner au navire de corriger dans un délai donné, ou avant le prochain port d'escale, ils peuvent ordonner au navire de se rendre dans un port de réparations désigné, ou ils peuvent l'immobiliser sur place jusqu'à correction des défauts.

Les navires qui ne se conforment pas aux prescriptions, sont bannis, interdits d'accès dans les ports des pays participants. On peut trouver toutes les informations à propos de cette organisation sur son site Internet (en Anglais) www.parismou.org/

Voir la liste:Paris MoU WGB List 2012

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir