Nouvelles arrivées d'immigrants à Ceuta et Melilla

Sécurité Maritime
Typography

Un groupe de 15 immigrants clandestins, dont une jeune fille, est arrivé lundi sur une embarcation de fortune jusqu'à Melilla tandis que trois autres sont parvenus à entrer, en passant sous la frontière grillagée, dans l'autre enclave espagnole au Maroc, Ceuta, ont annoncé les autorités.

 

"Un bateau pneumatique, avec 15 immigrants à bord, est parvenu ce matin à l'aube à entrer à Melilla, vers 01H45, à travers la zone du port commercial", explique la préfecture de cette enclave dans un communiqué.

"Les immigrants en sont sortis et sont partis en courant dans le port, où ils ont été interceptés par la Garde civile", précise-t-elle.

Tous sont des "hommes adultes sauf une femme mineure".

A quelque 400 kilomètres de là, trois immigrants "sont parvenus à traverser la frontière" grillagée, "en passant en dessous, par une canalisation", a indiqué un porte-parole de la préfecture de Ceuta.

Dimanche, "trois autres sont entrés en passant par-dessus", a-t-il ajouté.

Un groupe de 32 immigrants clandestins avait également été secouru le même jour par la garde civile alors qu'il tentait de gagner en bateau pneumatique Melilla, dans une mer agitée.

D'autre part, la Garde civile a annoncé dimanche avoir découvert un immigrant subsaharien caché dans une valise lorsqu'un citoyen marocain tentait de passer un poste-frontière de Melilla. "Les difficultés qu'il avait à la traîner ont éveillé les soupçons des gardes civils", a expliqué un communiqué.

"La personne qui était cachée à l'intérieur est un jeune de 19 ans, d'origine subsaharienne, sans papiers, qui dit venir du Mali", selon la Garde civile.

Vendredi, quelque 200 migrants d'Afrique subsaharienne avaient pénétré sur le sol espagnol lors d'un assaut massif, le plus important des dernières années, sur la frontière grillagée qui sépare le Maroc de Melilla.

Tous sont hébergés dans le centre d'accueil du gouvernement, débordé par les vagues de clandestins qui se sont succédé depuis le début de l'année.

A Ceuta, une tentative d'entrée en force menée par plusieurs centaines de migrants subsahariens avait tourné à la tragédie le 6 février, lorsqu'au moins 14 d'entre eux étaient morts noyés.

Melilla et Ceuta, dans le nord du Maroc, constituent les seules frontières terrestres entre l'Afrique et l'Europe, plaçant l'Espagne parmi les pays en première ligne de la lutte contre l'immigration clandestine.

You might like also

Global shipping body addresses the health concerns of seafarers during the COVID-19 pandemic
The International Chamber of Shipping (ICS) has issued updated health guidance for the global shipping industry to ensure ship operators and crew can safely deal with seafarers struggling with medical conditions during the coronavirus pandemic. …
1 Days ago
Des institutions de l'ONU demandent des actions urgentes pour permettre les changements d'équipage
Les chefs des organisations maritime, du travail et de l'aviation des Nations Unies ont lancé un appel pour que des mesures urgentes soient prises afin de faciliter les changements d'équipage. Ils plaident pour que la désignation de « travailleurs-clés » soit accordée aux travailleurs maritimes et aériens, afin que ceux-ci …
3 Days ago
Pas d'image disponible
L’Autorité Portuaire de Tanger Med informe son aimable clientèle qu’en raison des mauvaises conditions météorologiques annoncées dans la zone du Détroit (houle d'Est jusqu'à 3 mètres et rafales de vents pouvant atteindre 80 km/h), le trafic maritime au départ et à destination du port Tanger Med Passagers pourrait connaître des …
4 Days ago
Protection de la biodiversité: un traité majeur sur les eaux de ballast reçoit un élan important
Un important traité international, qui contribue à prévenir la propagation d'espèces aquatiques envahissantes par les eaux de ballast des navires, couvre maintenant plus de 90% du transport maritime dans le monde, à la suite de l'extension du traité, par la Chine, à la Région administrative spéciale de Hong Kong. Les …
8 Days ago
Recevez notre newsletter