Exclusif : Moritz Burns DG de FRS Maroc « FRS Maroc a recruté le plus grand nombre possible de personnes au chômage, une nouvelle expansion de notre Groupe au Maroc permettra de continuer sur cette voie »

Croisière
Typography

Le Groupe FRS operateur leader dans le transport maritime dans le Detroit de Gibraltar veut aborder un nouveau cap dans le développement de ses investissements dans le secteur du transport maritime au Maroc.

 

Le Groupe ambitionne aujourd’hui de densifier ses lignes maritimes sous pavillon marocain entre le Maroc et l’Europe à travers la participation au deuxième AMI lancé par le Ministère de l’équipement, du transport et de la logistique.

Dans un entretien avec MaritimeNews, Moritz Bruns DG de FRS MAROC, nous livre la vision de son Groupe et son ambition pour son futur développement au Maroc.

 

MaritimeNews : FRS se mobilise comme chaque année pour relever le défi de l'opération transit, comment évaluez-vous jusqu'à maintenant le déroulement de la première phase de cette opération?

Nous constatons une augmentation significative du trafic à travers presque tous les ports par rapport à l'année précédente. Si on extrapole ce pourcentage d'augmentation pour les prochains jours, on peut s'attendre à une fin de semaine chargée dans tous les ports espagnols.

Malheureusement certaines compagnies maritimes n'ont pas tenues leurs promesses faites aux autorités maritimes en ce qui concerne la capacité de la flotte qu’elles ont offertes, c’est la raison pour laquelle il sera encore plus important que les compagnies maritimes travaillent de manière professionnelle et en étroite collaboration avec les autorités dans les ports afin de garantir les meilleures conditions de la traversée.

Durant ces dernières années et depuis 2012 précisément deux opérateurs importants et surtout COMARIT manquent à l'appel durant la campagne, quel impact cette configuration a sur le secteur du transport maritime à passagers dans le détroit ?

Tout d'abord, nous regrettons profondément la liquidation de Comarit / Comanav Ferry et les difficultés auxquelles IMTC est confrontée, car de nombreux employés et leurs familles sont affectés par cette situation. FRS Maroc a recruté le plus grand nombre possible de personnes au chômage, une nouvelle expansion de notre Groupe au Maroc permettra de continuer sur cette voie. En ce qui concerne le fonctionnement de la campagne de transit en tant que tel, nous devons admettre que les opérateurs restants ont été en mesure de faire face à cette situation. Certains tonnages manquant ont été remplacés et des efforts ont été faits par les autorités portuaires afin d'accroître encore plus l'efficacité de l'opération en réduisant les délais d'exécution. La prochaine étape serait l'introduction d'un système de ticket fermé, car cela permettrait d'éviter de nombreux problèmes qui subsistent, et qui continueront d'exister indépendamment du nombre d'opérateurs et de leur tonnage prévu.

Une étude sur le secteur du transport maritime et un appel à manifestation d'intérêt pour le transport à passagers ont été lancés par le ministère de l'équipement, du transport et de la logistique comment FRS manifeste son intérêt pour le développement de ses activités au Maroc?

Nous avons exprimé notre intérêt en conformité avec le Règlement de Consultation pour plusieurs lignes et nous attendons les commentaires de l'Administration. FRS Maroc existe déjà depuis l’an 2000 et est prête à étendre ses activités au Maroc pour le bien-être de l'ensemble de l'industrie maritime. Pour atteindre cela, nous avons fondé une relation avec un partenaire Marocain, qui fera des consultations et nous soutiendra sur notre trajectoire à suivre au Maroc. Non seulement à cause de cela, mais aussi en raison de la longue tradition, l'expérience et le sérieux, pour lesquels nous sommes connus sur les deux côtes  du Détroit, la Direction de FRS ainsi que nos plus de 300 employés Marocains espèrent, que notre demande soit prise en considération par l'Administration Marocaine.

You might like also

Un accord pour développer le tourisme de croisière
Les autorités portuaires de Tanger Ville, Malaga et Tenerife ont signé, lundi à Tanger, un accord de coopération visant à développer le tourisme de croisière dans l’ouest de la Méditerranée. …
6 Days ago
Port de Tanger Ville: Hausse de 14,3% du nombre d’escales
La stratégie de développement du tourisme de croisière du Port de Tanger Ville, axée sur l’expérience client, a donné des premiers résultats positifs avec une augmentation de 14,3% en 2019 et une une programmation d’escales confirmée de plus de 16% en 2020. …
6 Days ago
Les présidents de l'Autorité Portuaire d'Almeria et le président de BALEARIA échangent sur leur collaboration
Jesús Caicedo, président de l'autorité portuaire d'Almeria (APA), a eu des entretiens avec le président de la compagnie maritime Baleària, Adolfo Utor. …
77 Days ago
Participation du port de Tanger-Ville au plus important rendez-vous des croisiéristes en Europe
Des responsables du port de Tanger Ville ont pris part au Seatrade Europe 2019 le plus important rendez-vous des acteurs du marché de la croisière en Europe et dans le monde. …
87 Days ago
Recevez notre newsletter