Nuit blanche au port de Casablanca

Sécurité Maritime
Typography

Le port de Casablanca a connu la nuit de lundi à mardi derniers une nuit blanche sans précédent. Une houle de plus de sept mètres s'est abattue sur le port alors qu'aucun bulletin d'alerte météo n'a été émis par les autorités portuaires.

Heureusement, Que les six remorqueurs des sociétés SCRA et OFFSHORE, ainsi que les pilotes de la station de pilotage ont veillé au grain. Pendant toute la nuit, des équipes sont restées mobilisées ce qui a permis d'éviter plusieurs catastrophes.

Ainsi, un mouvement de ressac très fort à rompu les amarres de plusieurs navires accostés dans différents terminaux, un navire vraquier a ainsi violemment heurté une unité de la Marine Royale et a été obligé de mouiller son ancre au milieu du port avec l'assistance de deux remorqueurs. Alors, qu'un navire roulier désarmé au port à du être baladé dans plusieurs postes par les remorqueurs avant de l'accoster dans un poste abrité. 

un voilier imposant accosté dans un poste à découvert a eu moins de chance puisqu'il a été gravement malmené, de hauts responsables de l'ANP et de la Wilaya de Casablanca se sont très tôt le matin venus s'enquérir de son état.

La cale sèche de la zone chantier naval du port n'a elle aussi pas échappée à la catastrophe puisque le bateau porte qui souffrait déjà d'une mauvaise étanchéité à été subit également quelques dégâts, ce qui risque à nouveau de compromettre l'activité dans cette zone qui fait vivre des centaines de personnes. 

Cet incident révèle encore une fois après celui du pétrolier SILVER au port de Tan Tan, la faiblesse de nos moyens de prévention contre les catastrophes naturelles.

 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir