L’impact du COVID 19 sur les droits des transports de marchandises au Maroc par les Experts de l'AMLOG

Science
Typography

A travers une série de contributions exceptionnelles, MaritimeNews a l’honneur de partager avec ses lecteurs.rices, le point de vue des experts de l’AMLOG Sous la direction du Professeur Mustapha EL KHAYAT Président de l’AMLOG l’impact de la pandémie du COVID-19 sur le secteur des Transports.

Les impacts sur les flux de marchandises sont très importants et pour le moment très difficile à chiffrer.

Le secteur de la logistique est impacté directement puisque les chaînes logistiques globales conteneurisées sont paralysées en amont en Chine source d'approvisionnement mondiale.

La situation s'aggrave avec les fermetures des frontières des pays européens voisins et la décision du président américain. Le risque est grand et la dépendance des approvisionnements du Maroc est à prendre avec précaution.

La supply chain globale à laquelle est insérée l'économie marocaine est paralysée et tous les chaînons de cette chaîne sont en crise profonde.

La globalisation a montré encore ses limites et ses failles.

Que faire ? A crise profonde et inattendue il faut des réponses intelligentes et rapides en utilisant la logistique comme un des moyens pour maîtriser la situation.

Les flux de marchandises au niveau du marché intérieur et du commerce international sont le fait des divers modes de transport et d’organisateurs de chaines logistiques internationales par les commissionnaires du transport.

Ces opérateurs de transport et de chaines logistiques se trouvent dans des situations de crises, de perturbations des trafics et d’impossibilité à accomplir leurs missions à savoir d’amener la marchandise à sa destination finale.

C’est cette question de phénomènes imprévisibles, insurmontables que subissent ces opérateurs dans leurs relations avec leurs clients chargeurs. Quelle est leur responsabilité du fait du CODIV-19 ? Peuvent-ils invoquer le cas de force majeur ?

Les juristes experts de l’AMLOG essaient de répondre à ces questions en fonction du mode transport et aussi au niveau du commissionnaire du transport.

  1. La première réponse concerne l’impact du COVID 19 sur l’exécution des obligations du transporteur routier de marchandise à l’intérieur du Maroc par Mr NAJIB BEN HADDOU, Enseignant chercheur.
  2. La deuxième réponse Impact du Covid 19 sur l’activité du commissionnaire de transport : difficulté dans le processus de livraison des marchandises par Maitre Meryem EL KHIATI

Bonne lecture à tous.tes.

Ajouter un Commentaire

Les commentaires publiés n'expriment pas la position de MaritimeNews.
Cher lecteur et lectrice, les commentaires sont libres, sans contrôle apriori, alors
soyez responsable, exprimez vous sans citer les noms des personnes ou des organismes en cas de critiques.


Code de sécurité
Rafraîchir